Formation à la manipulation d’explosifs : autorisation nécessaire

Fidu - - Formation à la manipulation d’explosifs : autorisation nécessaire -

Les métiers liés à la fabrication et à la manipulation de matières explosives sont évidemment très encadrés du fait du risque que représentent de telles matières. Des autorisations doivent donc être obtenues, non seulement pour exercer ces métiers mais, dorénavant, également pour s’y former…


Un accès réglementé aux formations

La manipulation d’explosifs est très encadrée, quelle que soit sa finalité, même s’il s’agit de divertissement et de spectacle.

Dans cette optique, le Gouvernement vient fixer une nouvelle règle rendant nécessaire l’obtention d’une autorisation pour pouvoir se former à plusieurs compétences liées à la manipulation et la dépollution d’artifices et pyrotechnies.

Ainsi, toute personne domiciliée sur le territoire national souhaitant se former dans un de ces domaines devra formuler une demande, accompagnée des pièces suivantes, auprès du préfet du département ou auprès du préfet de police (pour les personnes domiciliées à Paris). Pour les autres, c’est l’autorité préfectorale territorialement compétente, en fonction du lieu d’établissement de l’organisme de formation, qui délivrera l’autorisation.

L’autorité compétente dispose alors de 2 mois pour donner sa réponse. A défaut de réponse dans ce délai, la demande est considérée comme rejetée.

Avant de rendre sa décision, l’autorité compétente devra procéder à des vérifications au sujet du demandeur, afin de s’assurer qu’il n’y a pas de risque à le laisser se former à l’utilisation d’explosifs. Cette vérification peut amener à ce qu’une enquête administrative soit diligentée si un doute existe sur les comportements du candidat.

Si l’autorisation est accordée, le demandeur dispose d’un an pour réaliser la ou les formations visées par l’autorisation. Notez que ce document devra être présenté avant toute formation.

Si cela n’est pas fait, ou qu’une formation est délivrée sans que l’autorisation soit obtenue, la personne formée et l’organisme de formation risquent tous les deux une amende pouvant aller jusqu’à 1500 €.

Il est à noter qu’une autorisation accordée peut être retirée à tout moment, si l’autorité compétente accède à de nouvelles informations qui remettraient en cause la compatibilité du comportement du demandeur avec la manipulation d’explosifs.

Vous souhaitez vous faire accompagner par un Expert du groupe Fidu ?

Programmez votre appel avec le service Relation Clients du groupe et nous reviendrons vers-vous dans les plus brefs délais pour analyser ensemble votre situation actuelle, définir vos objectifs et établir ensemble les solutions les plus adéquates pour les atteindre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faites passer votre entreprise au niveau supérieur

Demandez à être rappelé(e) par l'un de nos conseillers dès maintenant